Bio

Un nouveau cap en trimaran

Vainqueur du Vendée Globe à seulement 29 ans, François Gabart est considéré comme l’un des marins les plus doués de sa génération. Révélé sur le circuit Figaro Bénéteau II, il est devenu skipper professionnel en 2008 et porte les couleurs de la Macif depuis 2010. Après être passé du Figaro au monocoque 60 pieds, il a aujourd’hui entamé un nouveau chapitre depuis la mise à l’eau, en 2015, du trimaran MACIF et s’apprête à relever de nouveaux défis en solitaire.

 

 

 

Pendant un an, tu découvres d’autres pays, d’autres cultures, les rencontres sont nombreuses et riches... La "normalité" éclate, ça ne s’oublie pas. C’est ce qui me donne aujourd’hui l’envie de repartir au large, c’est la raison pour laquelle je me suis engagé dans cette voie.

Une ascension fulgurante

Originaire de Charente, François Gabart suit des études d’ingénieur à l’INSA de Lyon mais son cœur, ses tripes sont définitivement en mer, au large. A 7 ans, il embarque en famille pour une année sabbatique : les Canaries, le Cap vert, les Antilles, les Etats-Unis et retour… une sacrée tranche de vie qui l’a profondément marqué.

 

Skipper formé à l’école de l’olympisme, profondément envoûté par le large

François Gabart a commencé par se construire un solide passé de régatier sur les circuits olympiques (12 ans à haut niveau dont une olympiade sur Tornado) où il a décroché plusieurs titres internationaux. Cumuler ainsi des études d’ingénieur et être skipper à haut niveau a souvent pris l’allure d’un chemin de croix pour le jeune régatier, mais pas question pour lui de renoncer.

Faire de la course au large son métier c’est un état d’esprit, un choix de vie qui n’est pas toujours facile. Un respect mutuel se noue entre les skippers. La passion, le plaisir, sont intimement liés à la compétition.

Une passion structurée pour préparer le Vendée Globe

MACIF-22_23-9-12-133Organisé, souriant, calme, gentil… François Gabart aborde son métier de skipper avec une rigueur scientifique, mais, une fois en mer, il sait déguster ses courses avec une fraîcheur enthousiaste ! En deux ans seulement sur le circuit Figaro Bénéteau, il a enchaîné les succès : « Espoir Région Bretagne » 2008-2009, il remporte le classement « bizuth » de la Solitaire du Figaro 2008, termine 3ème de la Cap Istanbul 2008 et monte sur la 3ème marche du podium de la Transat BPE 2009 ! En octobre 2009, il remporte la sélection Skipper Macif. 2010 est l’année de la consécration avec une deuxième place derrière Armel Le Cléac’h sur la Solitaire du Figaro, une victoire sur la Cap Istanbul et un titre de Champion de France de Course au Large !

Passage à l'Imoca

111019TJV_4372François convainc alors la Macif de passer à la taille supérieure et de construire un 60 pieds pour préparer notamment le Vendée Globe 2012, puis la Route du Rhum 2014. Le monocoque MACIF a alors été mis à l’eau en août 2011 et conjugue toute l’expérience de l’équipe de construction du chantier CDK et de l’écurie Mer Agitée.

D’entrée de jeu, il s’illustre sur sa première transat en solitaire à bord de MACIF en remportant la Transat B to B en décembre 2011.

Faire de la course au large son métier c’est un état d’esprit, un choix de vie qui n’est pas toujours facile. Un respect mutuel se noue entre les skippers. La passion, le plaisir, sont intimement liés à la compétition.

fg_arrivee_vgMéthodique, rigoureux, ambitieux et surtout, déterminé, il n’a ensuite rien laissé au hasard dans la préparation de son tour du monde et ne va pas manquer de le prouver tout au long des 24 000 milles du parcours.
A 29 ans, il devient ainsi le plus jeune et le plus rapide vainqueur du Vendée Globe. Dès sa première participation, il établit un nouveau temps record de 78 jours 2 heures 16 minutes et 40 secondes et décroche par la même occasion le titre de Champion du Monde IMOCA.
Suite au tour du monde en solitaire, François Gabart participe en 2013 à la Transat Jacques Vabre aux côtés de Michel Desjoyeaux.

L’année 2014 a clôturé les 4 années d’accompagnement de Macif sur le programme Imoca avec comme point d’orgue la victoire sur la Route du Rhum, l’occasion pour François Gabart de remporter toutes les courses en solitaire sur lesquelles il s’est élancé (Transat BtoB 2011, Vendée Globe 2013, Route du Rhum 2014).

Le groupe Macif a décidé de poursuivre son engagement dans la course au large auprès de François Gabart jusqu’en 2019 avec un trimaran de 100 pieds. Ce nouveau programme de course au large de haut niveau repose sur des records océaniques en solitaire, des courses et des événements destinés à l’ensemble de ses publics (sociétaires, salariés, délégués). Dès les premières navigations, François Gabart a déjà prouvé une nouvelle fois tout son talent. Alors qu’il s’affiche pour la première fois dans la catégorie Ultime à la barre de son bateau, seulement deux mois et demi après sa mise à l’eau, il remporte la Transat Jacques Vabre avec Pascal Bidégorry. En 2016, il enfonce le clou en s’illustrant de nouveau de la plus belle des manières pour sa première transatlantique en solitaire à bord d’un multicoque de 30 mètres, en gagnant The Transat bakerly !

Source : www.macifcourseaularge.com


François Gabart
Né le 23 mars 1983
à Saint-Michel d’Entraygues (16 - Charente)
Vit à Port-la-Forêt (29 - Finistère)

  • Suivez-moi!


  • Fil Twitter

    Suivre